It May All End Tomorrow (comme son titre l'indique)

Des notes sur rien et la création d'un roman étape par étape, le tout orchestré par un jeune auteur, aspirant écrivain, inspiré par Cocteau, Dostoeivsky, le rock, le jazz.

11 septembre 2006

Il voulait une révolution, etc. Partie 2

Extrait des répétitions de Nos Nuits Ardentes (roman), Chapitre 1 page 2 : "The Beatles - In My Life J’ai eu plusieurs vies et bien sûr, je dois avouer que certaines ont été plus réussies que d’autres. Le seul problème est d’arriver à déterminer ce qu’est la " réussite ". Je suis né Raben Umebayashi à Bénarès, en Inde. C’est ainsi qu’on m’a baptisé dans les eaux brunes du Gange à l’âge tardif de 16 ans, ces seize années de retard étant du à ma condition physiques incitant les médecins, que mes parents,... [Lire la suite]
Posté par Paul Austere à 16:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Attention : votre adresse e-mail est nécessaire pour laisser un commentaire (mettez en une bidon si ça vous gène, je m'en fiche)