It May All End Tomorrow (comme son titre l'indique)

Des notes sur rien et la création d'un roman étape par étape, le tout orchestré par un jeune auteur, aspirant écrivain, inspiré par Cocteau, Dostoeivsky, le rock, le jazz.

30 septembre 2006

Quand serons-nous des fantômes ? Partie 2

Extrait des répétitions de Nos Nuits Ardentes (roman), Chapitre 2 page 2 : " Brian Jonestown Massacre - Spun Sacha n’arrivait pas à comprendre la nature de ces métamorphoses, si elles étaient voulues ou non, intentionnelles ou non ; il se contentait de succomber. La regarder ainsi retardait la dégustation de sa glace et il finissait invariablement en dernier, parfois dix minutes après elle, mâchouillant une mixture tiède et fondue, sorte de bouillie de tous les parfums qui composaient sa glace, essayant... [Lire la suite]
Posté par Paul Austere à 14:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Attention : votre adresse e-mail est nécessaire pour laisser un commentaire (mettez en une bidon si ça vous gène, je m'en fiche)