It May All End Tomorrow (comme son titre l'indique)

Des notes sur rien et la création d'un roman étape par étape, le tout orchestré par un jeune auteur, aspirant écrivain, inspiré par Cocteau, Dostoeivsky, le rock, le jazz.

03 octobre 2006

Quand serons-nous des fantômes ? Partie 3

Extrait des répétitions de Nos Nuits Ardentes (roman), Chapitre 2 page 3 : "The Kinks - I'll remember " - Alors comment savoir que tel adulte est un fantôme et que tel autre ne l’est pas demanda Sacha? -On ne peut pas vraiment le savoir. (Tu m’as interrompue là, non, souffla Marie ?). C’est comme les papillons. Ils ne vivent qu’un seul jour. Pourtant, est-ce que tu as déjà vu un papillon mourir ? Est-ce que tu as déjà vu un cadavre de papillon ? -Je crois bien qu’une fois…commença Sacha ... [Lire la suite]
Posté par Paul Austere à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Attention : votre adresse e-mail est nécessaire pour laisser un commentaire (mettez en une bidon si ça vous gène, je m'en fiche)