It May All End Tomorrow (comme son titre l'indique)

Des notes sur rien et la création d'un roman étape par étape, le tout orchestré par un jeune auteur, aspirant écrivain, inspiré par Cocteau, Dostoeivsky, le rock, le jazz.

A propos de l'auteur Paul Austere

Email : Contactez-moi
Messagerie instantanée : carl_libertine (MSN)

 

Quelques mots sur moi



Carnets précédents:

N'hésitez pas à les consulter, ils sont pleins à craquer de films, de livres et de musiques.

de Aout 03 à à Décembre 03 (de Twin Peaks à Magnolia)

de Janvier 04 à Octobre 04 (de Lee Miller aux Lois de L'Attraction)

de Octobre 04 à Janvier 06 (de Brooklyn Boogie à Detective Bureau 2-3)





Oeuvres Persos:

Romans entiers jamais publiés à consulter chapitre par chapitre ou en une fois

Roman Rock : Manuel de Cristallographie

1er Roman : Champs Elysée

Nouvelle : Le Poumon

Nouvelle : Celine

Mes centres d'intérêt

Ecriture, cinéma, lecture, rock'n'jazz

Mes films préférés

Famille Tenenbaum, Casablanca, Shadows, Marque du Tueur, Play It Again Sam, Dolce Vita,8 1/2, Turning Gate, Dead Man, Crash, Théorème, Blowup, Millenium Mambo, Carnets de voyage, 2046, Buffalo 66, Eternal Sunshine of the spotless mind, Lumières de la ville, Lost In Translation, Exotica, F For Fake, Ghost World, Dig!, La Vie Aquatique avec Steve Zissou, Chungking Express, Ken Park, Vie de Brian, Garden State, Betelnut Beauty, La Vie Criminelle d'Archibald de la Cruz, Stardust Memories, Annie Hall, Mystery Train, Les Vampires, Le caméraman, Edward aux mains d'argent, L'incconu du Nord Express, Match Point, Blue Velvet, Garden State, Anything Else, Taste of Tea,The Dreamers, Drugstore Cowboy, Elephan, L'Aurore.